Quantcast
soldes_inderwear

L'Inter-LGBT annonce l'annulation de La Marche des Fiertées


15 octobre 2020

A Paris, l’Inter-LGBT a annoncé l’annulation de la marche des fiertés, prévue le 7 novembre prochain. Pour rester visible, l’association va organiser des petits rassemblements dans la capitale et les banlieues proches. 

L’inter-LGBT a déclaré l’annulation de la marche des fiertés annuelle à Paris, prévue le 7 novembre. L’annonce intervient alors que l’association a reporté la tenue de la manifestation, le 27 juin dernier. « Nous ne négocions pas avec la sécurité du public, des militant·e·s et des bénévoles (…) nous n’appelons pas le public et les associations à défiler dans les rues. », a annoncé l’association à TÊTU. En conséquence, les 60 associations-organisatrices de la marche des fiertés vont proposer des événements alternatifs. Le but, « sensibiliser le public, alerter les pouvoirs publics et inscrire les sujets LGBTQI+ dans l’agenda politique« . Les rendez-vous se tiendront du 2 au 7 novembre, à Paris et sa banlieue, dans le respect des mesures sanitaires. 

Les organisateurs vont mettre à l’honneur la santé des LGBTQI+, avec « Santé bafouée : LGBTQI+ en danger !« . « La santé est depuis bien longtemps l’une des principales préoccupations des personnes LGBTQI+ souvent oubliée des politiques et pourtant vitale, au sens premier du terme« , explique l’Inter-LGBT, toujours pour Têtu. 

Big Trucks.jpg (166 KB)

Une Marche des Fiertés… autrement !

Contrairement aux années précédentes, la marche des fiertés sera moins festive. Au programme, des tables rondes répondront à des questions d’actualité : mutilations intersexes, accès des personnes trans au système de santé, travail du sexe ou encore loi bioéthique. ”Nous appelons à un maximum d’initiatives de la part du tissu associatif« , ont insisté les organisateurs, pour Têtu. En parallèle, l’Inter-LGBT a lancé un appel sur les réseaux sociaux pour que les parisien.ne.s accrochent un drapeau rainbow à leurs fenêtres ou sur la devantures des commerces encore ouverts. « L’objectif de toute Marche des Fiertés, quelle qu’en soit sa forme, est de visibiliser nos revendications.”, a manifesté l’Inter-LGBT pour Têtu.

En 2020, nous marcherons donc autrement pour agir urgemment pour la santé des personnes LGBTQI+ en danger dont la santé est oubliée, bafouée et dont cette absence d’action mène aux situations les plus graves.