Les Gays Games à Paris : neuf jours de compétitions pour célébrer la diversité

01 août 2018

Du 4 au 12 août, les Gays Games dont G One est partenaire s'installent dans la capitale. Pendant neuf jours, Paris devient le lieu de référence de la diversité et de l'égalité par le sport. Lilian Thuram est le parrain de cette dixième édition.

En attendant Paris 2014, la capitale va accueillir d'autres jeux internationaux cette semaine : les Gays Games. Sport, culture et débats de société sont au programme de cet événement qui a lieu tous les quatre ans. Cette dixième édition se déroule à Paris, du 4 au 12 août. L'ancien footballeur guadeloupéen, Lilian Thuram en est le parrain. Regardez ci-dessous son interview : 
Cette manifestation culturelle et sportive célèbre la diversité sous toutes ses formes. Les Gays Games ont été créés en 1982, à San Francisco, par Thomas Waddel, un médecin et décathlonien olympique américain. Historiquement, ils étaient destinés aux athlètes et artistes lesbiennes, homosexuels, bisexuels et transgenres (LGBT), et aujourd'hui ils sont ouverts à tous.
Au total, 12 000 participants, venus de 80 pays, sont attendus. En solo ou par équipe, ils vont s'affronter dans 36 disciplines soient près de 150 compétitions.

Ici, l'objectif n'est pas de gagner mais de faire valoir l'égalité et la diversité du genre humain. Invalides, homosexuels, hétérosexuels : le but est d'utiliser le sport pour changer les mentalités sur toutes les différences. Chaque année, le principe est le même : des compétitions sportives sans critère de sélection, qu'il soit de sexe, d'âge, de handicap ou de niveau de performance.
Le Grand Palais, les stades Jean-Bouin, Charléty, ou encore les arènes de Lutèce : les Gays Games ont lieu dans 55 lieux de Paris et de la proche banlieue. Le village de Paris 2018 est quant à lui installé sur le parvis de l'Hôtel de ville où pourront se réunir sportifs et spectateurs.
Au-delà des épreuves sportives, des conférences sont aussi prévues autour du sport et de la diversité. Retrouvez ici le programme complet sur le site des Gays Games.